Le Forum du bodybuilding Francais


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Derniers sujets
» DEBUT DE LA SECHE
Dim 17 Mai 2009, 21:30 par victor

» vends 25 bikes RPM (83)
Dim 17 Mai 2009, 15:28 par Denis MORIN

» programme sur plusieurs mois
Ven 15 Mai 2009, 23:09 par gregorius

» Damien KEYSER champion de france +90kgs IFBB
Ven 15 Mai 2009, 21:56 par gregorius

» NELLY REY
Ven 15 Mai 2009, 15:30 par yanis

» progession(image a chaque mois)
Jeu 14 Mai 2009, 13:51 par Fredd

» Casting cinéma
Mer 13 Mai 2009, 21:36 par Chloe

» besoin d aide !!!
Mer 13 Mai 2009, 08:44 par yanis

» DANIEL COUSSIEU (Dany la fougue!!)
Mar 12 Mai 2009, 18:38 par romain13

Partenaires
Tchat Blablaland
Liens
BodyXtrem
Jeux Flash
Horloge

Partagez | 
 

 Divers: La douche après l'entraînement

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Bodywomen

avatar

Nombre de messages : 876
Localisation : CH- Entre montagnes et jungle
Date d'inscription : 30/06/2004

MessageSujet: Divers: La douche après l'entraînement   Ven 22 Oct 2004, 23:17

Vous avez certainement tous entendu parlé que se doucher après l'entraînement serait mauvais. La faute dit-on que le corps risque de ce refroidir trop vite.

Perso, je pense que si on se douche à l'eau chaude et que l'on ne traîne pas, ça ne pose pas le moindre problème. Nombre de partisans à ne pas se doucher directe après l'entraînement rentrent chez eux sans même se changer, se qui fait qu'ils restent dans des vêtements humides. Y a rien de tel pour se refroidir rapidement que rester dans l'humidité, surtout si l'air de dehors est froid.

Une partisane à cette méthode que je connais bien se refroidirai bcp moins en ce douchant et en mettant des habits secs après l'entraînement, car elle craint de se refroidir en se douchant, mais ne craint pas de refroidir en sortant dehors (été, comme hiver) en top d'entraînement humide pour aller boire son café après.

Perso, je me douche après chaque entraînement, et mes résultats suivent. C'est clair que je ne vais pas traîner à poils dans les vestiaires à m'admirer. A peine je suis dans les vestiaires, je me douche à l'eau chaude sans traîner, me sèche rapidement, mais corectement afin de ne pas rester humide, et enfile aussitôt mes vêtements. En plus d'être plus hygiénique, c'est plus agréable de se retrouver au sec et au propre !

Votre avis :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Divers: La douche après l'entraînement   Ven 22 Oct 2004, 23:30

Cette légende de la douche qui est mauvaise après l'entraînement date des années 50. Rares étaient les salles de musculation équipées de douches.Le prétexte était donc facile...Cette annecdote à été relatée dans le Monde du Muscle par Lucien Demeillès, culturiste à cette époque ( mais pas compétiteur).
La douche, c'est simplement une question d'hygiène corporelle. Maintenant que certains et certaines aiment "sentir le renard" c'est leur vie... Confused
Revenir en haut Aller en bas
dagda

avatar

Nombre de messages : 70
Localisation : savoie
Date d'inscription : 19/10/2004

MessageSujet: Re: Divers: La douche après l'entraînement   Sam 23 Oct 2004, 09:49

Very Happy slt
j'avais dejà entendu un peu ce genre de reflexion !!mais c'etait plutot apres l'entrainement bien sur de se doucher mais aussitot de prendre une douche froide (pas glaciale hein) ce qui aurait pour but de renforcer les defenses immunitaires (un peu le style des scandinaves apres le sauna qui vont piquer une tete dans le lac d'a coté Rolling Eyes ) reste à confirmer !!!
a+
dagda Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Body



Nombre de messages : 228
Date d'inscription : 31/08/2004

MessageSujet: Re: Divers: La douche après l'entraînement   Sam 23 Oct 2004, 14:24

Mieux vaut prendre une douche assez froide pour accelerer la recup surtout au niveau musculaire et tendineux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bodywomen

avatar

Nombre de messages : 876
Localisation : CH- Entre montagnes et jungle
Date d'inscription : 30/06/2004

MessageSujet: Re: Divers: La douche après l'entraînement   Sam 23 Oct 2004, 17:23

Douche froide après un entraînement, pas terrible. Refroidir son corps est utile en cas de coups de chaleur ou de traumatisme suite à un choque, qui a pour but dans ce cas de ralentir la circulation sanguine afin de réduire l'épanchement sanguin. Se doucher à l'eau froide ralentira donc la circulation sanguine, c'est qui à l'opposé de se qu'on cherche ! Si l'on veut améliorer ses capacités de récupération, il faut au contraire chercher à améliorer sa circulation sauguine, le sang apportant aux muscles les nutriments permettant leur récupération.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dagda

avatar

Nombre de messages : 70
Localisation : savoie
Date d'inscription : 19/10/2004

MessageSujet: Re: Divers: La douche après l'entraînement   Sam 23 Oct 2004, 17:32

Very Happy ok bodywomen !merci pour ces precisions Wink
a+
dagda Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kerry King

avatar

Nombre de messages : 342
Localisation : Metz
Date d'inscription : 02/07/2004

MessageSujet: Re: Divers: La douche après l'entraînement   Sam 23 Oct 2004, 22:14

on m'a dit pareil a la salle sur Amiens
je l'ai tjs prise juste apres l'entrainement et je vais continuer je deteste snetir le fauve, d'autant plus que je remet des habits propres derriere
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Body



Nombre de messages : 228
Date d'inscription : 31/08/2004

MessageSujet: Re: Divers: La douche après l'entraînement   Dim 24 Oct 2004, 12:41

Citation :
Refroidir son corps est utile en cas de coups de chaleur ou de traumatisme suite à un choque, qui a pour but dans ce cas de ralentir la circulation sanguine afin de réduire l'épanchement sanguin.

Tu viens de donner l'explication du pk de la douche froide.
Le but de l'entrainement c'est de créer un traumatisme musculaire pour que le muscle grossisse.
Il y a ensuite des epanchements de calcium qui justement vont tout detruire si ils se repandent partout. ( articulation notamment )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bodywomen

avatar

Nombre de messages : 876
Localisation : CH- Entre montagnes et jungle
Date d'inscription : 30/06/2004

MessageSujet: Re: Divers: La douche après l'entraînement   Dim 24 Oct 2004, 19:25

Ok, mais en limitant les épanchements de calcium, tu limites également le flux sanguin amenant les nutriments permettant aux muscles de se réparer au plus vite. Pourquoi est-il si important de bien composer son alimentation pré-entraînement et post-entraînement ? Justement afin de faire bénéficier nos muscles de nutriments permettant une récupération récupération rapide. En se douchant à l'eau froide, ils recevront ces nutriments bpc moins vite, alors que le corps à justement à ce moment précis, de meilleures capacité d'absorbion, après le passage dans le systhème digestif, les nutriments doivent passer dans le sang, si l'on ralentis la circulation, les muscles ayant subit des dommages suite à l'entraînement, ne pourront pas en bénéficier pleinement.

Pour limiter les dégât des fuites de calcium, le stretching aide à évacuer l'acide lactique dans les muscles, qui lui aussi est évacué dans la circulation sanguine avant de passer dans les reins, puis par l'urine.

Les traumatismes provoqués par l'entraînement, sont des traumastismes "contrôlés", ce n'est aussi extrême que l'on se blesse (et qui nécessiterait dans ce cas un refroidissement). Seuls les traumatismes aigus doivent être refroidis, les traumatismes légers, comme c'est le cas dans un entraînement étudié pour que les muscles se reconstruisent plus forts qu'ils ne l'étaient avant par le principe de "surcharge progressive", demande au contraire un bon flux sanguin pour accélerer la circulation sanguine en amenant les nutriments indispensables.

Ce principe est le même dans le cas d'une tendinite chronique, à ne pas confondre avec la tendinite aigue. Dans le cas aigue, il est nécessaire de recourir au froid et au repos. Dans le cas chronique (souvent après la phase aigue), il faut si l'on accélérer la guérison, recommencer l'exercice léger et appliquer du chaud afin d'apporter des nutriments nécessaires à la reconstruction. On complète exercices légers + chaud par des massages profonds et du stretching afin que muscles et tendons ne deviennent pas "dur". Car le risque suite à un traumatisme est que le muscle perde sa souplesse et que le tendon lésé s'ossifie (d'ou les massages qui empêche les adérances de se former et le stretching entretien l'élasticiter du muscle dont un traumatisme peut conduire à une retraction, ce qui amérerait un "tiraillement" chronique sur les tendons, les prédisposant davantage aux blessures et récidives de blessures.

Tu peux me croire body, ces explications m'ont été données par mon médecin du sport (reconnu et s'occupant d'athlètes pros de haut niveau) lors de mes tendinites aux avants-bras (qui avaient pris de l'ampleur à l'époque, car je n'avait les connaissaces actuelles en la matière, et j'ai du passer par là pour savoir comment m'en protéger à l'avenir).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Body



Nombre de messages : 228
Date d'inscription : 31/08/2004

MessageSujet: Re: Divers: La douche après l'entraînement   Dim 24 Oct 2004, 22:10

Je mettrai l'explication complete demain si j'y pense :mrgreen:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jean fra
Invité



MessageSujet: Re: Divers: La douche après l'entraînement   Lun 25 Oct 2004, 09:57

Bodywomen a écrit:
Ok, mais en limitant les épanchements de calcium, tu limites également le flux sanguin amenant les nutriments permettant aux muscles de se réparer au plus vite. Pourquoi est-il si important de bien composer son alimentation pré-entraînement et post-entraînement ? Justement afin de faire bénéficier nos muscles de nutriments permettant une récupération récupération rapide. En se douchant à l'eau froide, ils recevront ces nutriments bpc moins vite, alors que le corps à justement à ce moment précis, de meilleures capacité d'absorbion, après le passage dans le systhème digestif, les nutriments doivent passer dans le sang, si l'on ralentis la circulation, les muscles ayant subit des dommages suite à l'entraînement, ne pourront pas en bénéficier pleinement.

Pour limiter les dégât des fuites de calcium, le stretching aide à évacuer l'acide lactique dans les muscles, qui lui aussi est évacué dans la circulation sanguine avant de passer dans les reins, puis par l'urine.

Les traumatismes provoqués par l'entraînement, sont des traumastismes "contrôlés", ce n'est aussi extrême que l'on se blesse (et qui nécessiterait dans ce cas un refroidissement). Seuls les traumatismes aigus doivent être refroidis, les traumatismes légers, comme c'est le cas dans un entraînement étudié pour que les muscles se reconstruisent plus forts qu'ils ne l'étaient avant par le principe de "surcharge progressive", demande au contraire un bon flux sanguin pour accélerer la circulation sanguine en amenant les nutriments indispensables.

Ce principe est le même dans le cas d'une tendinite chronique, à ne pas confondre avec la tendinite aigue. Dans le cas aigue, il est nécessaire de recourir au froid et au repos. Dans le cas chronique (souvent après la phase aigue), il faut si l'on accélérer la guérison, recommencer l'exercice léger et appliquer du chaud afin d'apporter des nutriments nécessaires à la reconstruction. On complète exercices légers + chaud par des massages profonds et du stretching afin que muscles et tendons ne deviennent pas "dur". Car le risque suite à un traumatisme est que le muscle perde sa souplesse et que le tendon lésé s'ossifie (d'ou les massages qui empêche les adérances de se former et le stretching entretien l'élasticiter du muscle dont un traumatisme peut conduire à une retraction, ce qui amérerait un "tiraillement" chronique sur les tendons, les prédisposant davantage aux blessures et récidives de blessures.

Tu peux me croire body, ces explications m'ont été données par mon médecin du sport (reconnu et s'occupant d'athlètes pros de haut niveau) lors de mes tendinites aux avants-bras (qui avaient pris de l'ampleur à l'époque, car je n'avait les connaissaces actuelles en la matière, et j'ai du passer par là pour savoir comment m'en protéger à l'avenir).

chapeau pour l explication , cela aidera surement beaucop de personne qui aurnt eu la patience de lire jusqu aux bout , merci
Revenir en haut Aller en bas
Body



Nombre de messages : 228
Date d'inscription : 31/08/2004

MessageSujet: Re: Divers: La douche après l'entraînement   Lun 25 Oct 2004, 11:57

Citation :
L'action de la chaleur sur le muscle.
Nous ne traiterons ici des effets du froid et du chaud sur le muscle que par rapport au calcium. La chaleur augmente la sensibilité des fibres musculaires à l'action du calcium. C'est une des raisons pour lesquelles l'échauffement avant l'entraînement augmente la force du muscle. On peut aussi remarquer que les bêta-agonistes ou bêta-mimétiques (MM153) augmentent à la fois la force et la température corporelle. Donc, un des mécanismes d'action de ces pro-duits passe par une meilleure réponse des fibres musculaires aux ordres du calcium, du fait de leur action thermo-génique.
Si la chaleur a des effets positifs avant l'entraînement, c'est le contraire après l'entraînement. La chaleur augmente les effets néfastes du calcium. En effet, les cellules en-dommagées seront plus sensibles à la toxicité induite par le calcium. Par exemple, lorsque la température cor-porelle monte de façon excessive lors d'une fièvre violente, le catabolisme musculaire est grandement accéléré. C'est l'une des raisons de la perte musculaire induite par des infections provoquant une fièvre. On peut d'ailleurs se demander si l'usage des produits thermogéniques poussé à l'extrême n'augmente pas également le catabolisme musculaire dû au cal-cium.
Ces éléments ont plusieurs implica-tions directes pour le culturiste : ils mettent en valeur la nécessité d'un bon échauffement avant l'entraîne-ment. Par contre, prendre un sauna après l'entraînement semble néfaste (sauf bien sûr si cela vous permet de gagner votre vie !). Il en va de même pour la bonne douche bien chaude. Mieux vaut lui préférer une mauvaise douche tiède. D'ailleurs, si vous re-gardez ce que font tous les sportifs professionnels après un match ou après un effort, ils s'orientent plutôt vers le froid. Il est fréquent de voir des basketteurs pros se mettre les coudes dans la glace. Les footballeurs améri-cains, après un choc violent, appliquent un gros sac de glace sur l'endroit touché avant de regagner les vestiaires. Les boxeurs aussi mettent de la glace sur leur visage meurtri. Nous parlons bien sûr ici de pros. Pour eux, le bon fonctionnement futur de leurs muscles, tentons et articula-tions leur permet de gagner leur vie. Le froid ne doit pas leur être des plus agréables mais il leur est indispensa-ble. Il s'agit donc de voir :
Quelles sont les actions du froid sur les muscles ?
Le calcium qui se trouve en périphérie du muscle se déplace dans les ca-naux dits canaux calciques. L'entraînement intense perturbe le bon fonctionnement de ces canaux. Il s'ensuit des fuites de calcium qui, nous l'avons dit, sont catabolisantes pour les fibres musculaires. Ceci a été mis en évidence par les chercheurs, grâce à l'utilisation d'inhibiteurs des canaux calciques sur des rats. Ces derniers subissaient des entraîne-ments musculaires intenses. Les rats à qui on a donné des inhibiteurs cal-ciques après l'effort n'ont pas subi de dommages musculaires ou en ont subi de bien moindres que ceux qui n'avaient pas reçu ces médicaments. Bien sûr, il s'agissait de rat, pas de culturistes, donc n'essayez pas de prendre ces produits. En effet, outre le fait qu'il s'agirait de dopage, le blo-cage des canaux calciques se ferait sur tout le corps. Ceci veut dire qu'à la dose efficace, ouvrir une paupière deviendrait plus difficile que de soule-ver trois tonnes au couché. Il est idiot de bloquer les canaux calciques de tous les muscles à la fois, d'autant plus que nous avons un moyen très efficaces, très spécifiques et peu dangereux de réduire l'activité locale de ces canaux : le froid.
En posant (nous verrons comment plus loin) de la glace sur le muscle entraîné, il est possible de contrecar-rer une bonne partie de la fuite calcique induite par l'entraînement. La glace abaisse la température du mus-cle sur lequel elle est posée. Donc pas besoin de s'enfermer dans son réfrigérateur. Les chercheurs ont mis en évidence qu'une baisse de température de seulement deux degrés permettait de ralentir l'acti-vité des canaux calciques. Nous insistons bien sur l'action localisée de la glace. Il est inutile de vouloir ré-duire l'activité des canaux calciques des muscles qui n'ont pas travaillé, les actions toxiques du calcium étant localisées aux muscles et aux ten-dons qui ont travaillé. Les épanchements de calcium ne vont pas se répandre dans les muscles qui n'ont pas été sollicités. Il faut ajouter que jusque-là, nous avons surtout parlé des muscles et des tendons pour simplifier, mais les articulations sont elles aussi concernées à un de-gré moindre, par les épanchements de calcium.
Protégez vos tendons.
S'il est ennuyeux que le muscle su-bisse les effets toxiques du calcium, cela l'est encore plus pour nos ten-dons, du fait qu'ils sont très durement sollicités par l'entraînement eux aussi. Pour s'en convaincre, il n'y a qu'à aider une personne qui fait du couché en posant vos mains sur ses coudes. En général, on a l'impression que les tendons craquent. Ces dommages induits par l'entraînement sont d'au-tant plus gênants que les tendons ont plus de mal à récupérer que les mus-cles eux-mêmes. L'effet combiné d'une grande sollicitation et d'une moindre récupération explique la grande vulnérabilité de nos tendons.
Ces effets sont encore plus exacer-bés chez les utilisateurs d'anabolisants et/ou de GH. En effet, si ces produits aident à hypertrophier le muscle, ils induisent aussi un affaiblissement structurel du ten-don. Ces derniers sont rendus moins souples et donc sont encore plus vulnérables à une éventuelle bles-sure. D'ailleurs, on ne compte plus le nombre de pecs ou de biceps arra-chés chez les culturistes professionnels. Et ceci n'arrive pas seulement à ceux qui s'entraînent très lourd. Vous l'aurez compris, la glace peut jouer un rôle préventif très im-portant au niveau du muscle mais encore plus au niveau des tendons. La glace réduit non seulement l'am-pleur et la sévérité du catabolisme mais elle accélère aussi la récupé-ration.
Comment utiliser la glace ?
Tout d'abord, rappelons que la glace ne doit pas être utilisée avant l'entraî-nement mais après. De plus, il ne faut jamais que la peau soit mise en beau-tact direct avec elle. Vous pouvez placer une serviette entre les deux, le mieux étant de vous procurer des bouillottes en caoutchouc que vous remplissez d'eau. En les laissant en permanence dans votre congélateur, elles seront toujours prêtes à l'emploi. Bien sûr, il est toujours possible de mettre des glaçons dans un sac en plastique. Malheureusement, ils vont vite fondre et tout mouiller sur leur passage. Il est fort désagréable d'avoir une goutte d'eau glacée qui vous coule lentement sur la peau alors que vous êtes immobilisé par vos pains de glace.
Il a été recommandé d'appliquer la glace pendant vingt minutes sur les muscles que vous voulez refroidir. Si vous débutez avec la glace, allez-y lentement. Vous pouvez doubler l'épaisseur de la serviette. En effet, contrairement à ce que beaucoup croient, la glace c'est comme le chaud : ça peut brûler la peau. Une peau qui n'est pas habituée va donc y être très sensible. Il convient donc d'être pru-dent. La durée de vingt minutes est en général retenue afin de prévenir d'éventuels actions sur le système nerveux. La glace peut réduire l'acti-vité nerveuse, et donc être dommageable aux nerfs qui passent à proximité. Bien que nous ne connais-sions personne qui ait eu ce genre de problème, la prudence est de mise. Par ailleurs, la glace appliquée trop longtemps sur un même endroit (par exemple si vous vous êtes endormi) va provoquer une douleur très intense lorsque vous allez l'enlever. Une der-nière mise en garde concerne l'effet anesthésiant de la glace. Vous au-rez remarqué que les bombes projetant du froid sont très utilisées sur les terrains de football : il s'agit de faire disparaître la douleur. L'applica-tion de glace sur une blessure ou un choc peut faire croire que la douleur ou le mal ont disparu, car on ne les sent plus, à cause de l'effet anesthé-siant. Ceci peut être fort utile, mais il faut s'en méfier.
Enfin, la glace ne produit pas ses effets en quelques minutes, les appli-cations doivent donc être répétées dans le temps avec des intervalles d'une heures par exemple.
Il faut ajouter que lorsque l'on a re-froidi le muscle, celui-ci va mettre pas mal de temps à se réchauffer. L'effet bénéfique de la glace va donc durer même lorsque l'on aura retiré la glace.
Quand faut-il agir ?
Si l'on prend exemple sur les sportifs pros, le mieux semble être d'agir le plus vite possible. D'un autre côte, souvenez-vous de John Bobbitt, ce n'est pas un drame s'il ne vous est pas possible d'agir immédiatement. Il est quand même judicieux d'agir sous trois à six heures.
Cela dit, il n'est pas utile de mettre de la glace de façon systématique. Nous avons tous des points forts et des points faibles. C'est sur ces derniers qu'il est préférable d'agir. En effet, ce sont les muscles faibles qui récupè-rent mal et lentement. Ils sont donc plus susceptibles d'être blessés. D'autre part, les pecs sont un muscle en général fragile que l'on a tendance à martyriser. Mettre de la glace sur les tendons qui les relient à l'épaule semble judicieux tant pour éviter les blessures qu'accélérer la récupéra-tion. Il faut aussi signaler que dans certaines conditions la glace n'est pas forcément indispensable. C'est le cas pour les genoux. Bien souvent il suffit d'élever ses jambes, pour éviter de trop sentir ses jambes au lendemain d'une séance de cuisses intense. Mettre ses pieds sur un tabouret en regardant la télévision est une mé-thode très efficace. Simplement, n'oubliez pas de redescendre vos jambes de temps en temps pour que le sang puisse circuler normalement. Pour conclure, la glace est un moyen efficace de prévenir les blessures et d'accélérer la récupé-ration du muscle, des tendons et des articulations. En cas de bles-sure, il est bien sûr indispensable de consulter un médecin. Demandez-lui son avis sur l'utilisation de la glace dans votre cas, mais bien souvent, le froid est très utile pour retrouver tou-tes les capacités de nos membres en cas de dommages graves. Si vous en voulez la preuve, demandez à John Bobbitt.
MM158P98

Dsl pour la longueur.
C'est un extrait d'un article de MDG.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bodywomen

avatar

Nombre de messages : 876
Localisation : CH- Entre montagnes et jungle
Date d'inscription : 30/06/2004

MessageSujet: Re: Divers: La douche après l'entraînement   Lun 25 Oct 2004, 18:18

L'artcile en question traîte QUE sur les effets par rapport au calcium, ce qui a été préciser tout au début d'ailleurs. Y a des tas d'autres facteurs dont il faut tenir compte, autre que le calcium. La machine humaine est tellement complexe que personne n'a encore la science infuse. Faire tel chose, apporte un avantage par rapport à tel chose, mais à un effet négatif par rapport à une autre. Ce cas de figure précisément le montre bien.

Le froid après l'entraînement à un effet positif par rapport aux fuites de calcium, méthode simple et efficace pour ce facteur. Mais voilà, dans les autres facteurs utiles de connaître, il y a la circulation sanguine accélérée par la chaleur produite par l'effort et le mouvement proprement dit. L'augmentation du débit sanguin est nécessaire encore après l'effort afin d'amener au muscle les nutriment indispensable à sa bonne récupération, les refroidir inhibérait ce processus précieux.

Maintenant, que faire ? Je dirais que le froid est utile en cas de traumatisme sévère, comme l'apparition d'une douleur à un membre, là il faut refroidir le membre en question. Un coup (comme dans le cas des boxeurs, ils reçoivent des coup, surtout au niveau du visage, là le froid est de circonstance.

Mais lors d'un effort sans chocs et sans douleur anormales qui apparaissent, maintenir la chaleur sur le corps est ce qui est le plus adapté. Après un entraînement intense, le retour au calme doit se faire progressivement et on ne doit pas arrêter l'effort d'un coup. Le retour au calme à pour but également d'aider le corps à évacuer l'acide lactique accumulé dans les muscles durant l'entraînement grâce à des mouvements plus légers, de stretching et des massages profonds. Ainis on peut bénéficier en même temps d'un effet positif par rapport aux fuites de calcium, et à la fois du flux sanguin pour nourrir le muscle mit à rude contribution. Les nutriments apporté aux muscles (plus ils en profitent rapidement, mieux ils pourront les utiliser efficacement) limite grandement le catabolisme post entraînement. Rappelons cependant que pour stimuler l'anabolisme et les hormones activant dans la reconstruction musculaire, la présence d'acide lactique est indispensable, ça fait partie du processus. Pour qu'il y ait anabolisme grâce au phénomène de "surcompensation", la phase catabolique est obligatoire, c'est par elle que seront stimulées les hormones anaboliques endogènes. Bien sur, le but étant de miniser la phase catabolique et stimuler au maximum la phase anabolique grâce à un entraînement et une diététique adaptés à notre cas, ainsi que différentes méthodes d'activation de la récupération, comme les collation pré et post entraînement, le stretching, les massages sportifs, le sommeil, les périodes de repos, etc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilles

avatar

Nombre de messages : 606
Localisation : Haut Doubs + Lausanne
Date d'inscription : 14/07/2004

MessageSujet: Re: Divers: La douche après l'entraînement   Mar 07 Déc 2004, 00:38

Thumb down Ceux qui ne se lavent pas sous pretexte que ça nuit à leur récupération, se la raconte un peu.

Même si c'était le cas, je trouve que l'hygiène corporelle est tout aussi importante pour la santé que la récupération après l'effort.

Personnellement, si j'ai le temps je prends une douche à l'eau chaude, après je fais un sauna et un bain d'eau glacée de 5 min. Je peux vous dire que les grosses différences de température activent la circulation plutot que le contraire.

Et au moins quand je sors de la salle je ne transpire plus et je ne sens pas le poney.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Divers: La douche après l'entraînement   Dim 20 Mai 2007, 12:52

Encore un topic ancien ( 2004) que je remonte , car rares sont ceux qui prennent une douche après l'entraînement ...C'est en tous les cas ce que je constate chaque jour. Shocked
Revenir en haut Aller en bas
totoleharicot



Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: Re: Divers: La douche après l'entraînement   Dim 20 Mai 2007, 14:19

Dans mon club plus de la moitié des gens ne se douche pas mais je pense que c'est plus un problème de pudeur que d'hygiène.Ceci est encore plus marqué chez les femmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roro77

avatar

Nombre de messages : 1948
Age : 38
Localisation : chez moi
Date d'inscription : 06/01/2007

MessageSujet: Re: Divers: La douche après l'entraînement   Dim 20 Mai 2007, 14:59

alors la vous allez pas me croire mais a mon club ou je suis actuellement ya pas de douche, et je peux vous dire que sa sant le fauve a l interieur, comme on dit ca sant le male , enfin encore 1 mois a tenir et hop autres salle.car ras le bol de ce boucher le nez quand tu rentres dans les vestiaires What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JR
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1304
Age : 45
Localisation : Bourges
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Divers: La douche après l'entraînement   Dim 20 Mai 2007, 15:05

ben moi je m'entraine souvent pendant ma pause déjeuner du midi, donc zapper la douche d'après l'entraînement c'est même pas envisageable!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Divers: La douche après l'entraînement   Dim 20 Mai 2007, 19:04

totoleharicot a écrit:
Dans mon club plus de la moitié des gens ne se douche pas mais je pense que c'est plus un problème de pudeur que d'hygiène.Ceci est encore plus marqué chez les femmes.

Oui, c'est exactement ça. Les femmes sortent de la salle de cours collectifs ou du plateau cardio et remettent les fringues "de ville" par-dessus la sueur. Je crois moi aussi que c'est une question de pudeur, car pour la majorité d'entre elles, il n'est pas question de se montrer en "petite tenue" devant les copines,et encore moins à poil cela va de soi.

Mais "bonjour les odeurs!". Elles ont moins honte de puer le bouc que de se monter en tenue légère ...c'est dire qu'il y a encore du boulot pour décomplexer les gens. Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
gallis bernard

avatar

Nombre de messages : 1628
Age : 64
Localisation : LE RAINCY 93
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Divers: La douche après l'entraînement   Dim 20 Mai 2007, 19:42

il est pour moi impossible de sortir du gym sans me doucher..il y a 10 douches collectives au club et je peux vous dire que certains soir cela ne suffit pas et il faut attendre son tour............
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kai

avatar

Nombre de messages : 2404
Age : 36
Localisation : sur culturephysique.fr
Date d'inscription : 04/01/2007

MessageSujet: Re: Divers: La douche après l'entraînement   Lun 21 Mai 2007, 11:21

apres bien sur, il y a les personnes qui n'ont pas besoin de douches car ils cherchent à transpirer le moins possible,mais là n'est pas la question

la douche est indispensable! remettre les affaires propres quand on est tout transpirant, c'est dégueulasse c'est tout! affraid

je suis moi aussi pudique et bien je me couvre avec la serviette autour de la taille avant d'aller me laver et j'enleve mon calecon au dernier moment, sous la douche, c'est tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sunday666



Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 06/05/2007

MessageSujet: Re: Divers: La douche après l'entraînement   Lun 21 Mai 2007, 20:57

Je rentre chez moi après la séance. cool-blue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kai

avatar

Nombre de messages : 2404
Age : 36
Localisation : sur culturephysique.fr
Date d'inscription : 04/01/2007

MessageSujet: Re: Divers: La douche après l'entraînement   Lun 21 Mai 2007, 22:00

pour quelle raison? ca te dégoute pas apres un entrainement de rentrer dans ta voiture et de te sentir transpirant?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roro77

avatar

Nombre de messages : 1948
Age : 38
Localisation : chez moi
Date d'inscription : 06/01/2007

MessageSujet: Re: Divers: La douche après l'entraînement   Lun 21 Mai 2007, 22:41

c calir c est chaud , puis pas igienique scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sunday666



Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 06/05/2007

MessageSujet: Re: Divers: La douche après l'entraînement   Mar 22 Mai 2007, 08:05

Je rentre à pieds, ma maison est à moins de 5min de la salle..


et puis j'ai pas l'age de conduire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Divers: La douche après l'entraînement   

Revenir en haut Aller en bas
 
Divers: La douche après l'entraînement
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Entraînement chien
» CREF (Centre Régional d'Entraînement et de Formation)
» Quelle est la définition de l'entraînement.
» livre tt "Entraînement et planification"
» ===> thèmes d'atelier & d'entraînement <===

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du bodybuilding Francais :: ENTRAINEMENTS - NUTRITION - COMPLEMENTATION :: Trainings :: Divers-
Sauter vers: