Le Forum du bodybuilding Francais


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Derniers sujets
» DEBUT DE LA SECHE
Dim 17 Mai 2009, 21:30 par victor

» vends 25 bikes RPM (83)
Dim 17 Mai 2009, 15:28 par Denis MORIN

» programme sur plusieurs mois
Ven 15 Mai 2009, 23:09 par gregorius

» Damien KEYSER champion de france +90kgs IFBB
Ven 15 Mai 2009, 21:56 par gregorius

» NELLY REY
Ven 15 Mai 2009, 15:30 par yanis

» progession(image a chaque mois)
Jeu 14 Mai 2009, 13:51 par Fredd

» Casting cinéma
Mer 13 Mai 2009, 21:36 par Chloe

» besoin d aide !!!
Mer 13 Mai 2009, 08:44 par yanis

» DANIEL COUSSIEU (Dany la fougue!!)
Mar 12 Mai 2009, 18:38 par romain13

Partenaires
Tchat Blablaland
Liens
BodyXtrem
Jeux Flash
Horloge

Partagez | 
 

 Santé: Les lésions musculaires

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Santé: Les lésions musculaires   Dim 18 Juil 2004, 19:55

Muscles en souffrance : de la contusion à la déchirure profonde

Le muscle en pleine contraction est un ensemble puissant et fragile en même temps. Les chocs qui l'affectent sont externes (contusions) ou internes (élongations, claquages, déchirures).

Le terme commun de tous ces incidents est d'ordre thérapeutique : prudence, arrêt de l'effort, repos et soins particuliers suivant la gravité des lésions.

La contusion externe

C'est la béquille : coup reçu sur un muscle en phase de contraction. Les fibres musculaires peuvent être lésées sur des profondeurs variables.
Au maximum, l'accident peut équivaloir à une déchirure.

L'élongation

Elle survient sur un muscle mal échauffé, soumis à un effort trop rapide ou violent.
Le muscle n'est pas lésé gravement. Il n'y a pas d'hémorragie. Il est simplement étiré.
La douleur est vive mais disparait au repos.

Ce qu'il faut faire :

Suspendre l'effort ;
Imposer un repos de trois ou quatre jours.
Le claquage

Le claquage se situe à un niveau de choc supérieur. Quelques fibres musculaires sont rompues.
La douleur est vive et la mobilisation est presque impossible.
Un point douloureux peut être retrouvé à l'endroit précis de la lésion. Il correspond au site d'un hématome, entre les fibres lésées.

Ce qu'il faut faire

Arrêter immédiatement tout effort ;
Appliquer de la glace ;
Compresser le muscle par bandage et suréléver le membre ;
Imposer un repos jusqu'à la cicatrisation complète ;
Bénéficier de soins spécifiques par un kiné spécialisé ;
Ne pas prendre d'aspirine : celle-ci augmente le risque de saignement.
La déchirure

C’est la lésion la plus intense et elle est potentiellement grave.
La douleur est intense, "foudroyant" le sportif en pleine action.
La mobilisation est impossible.
L'hématome se traduit souvent par une ecchymose violette. Le volume du membre peut être augmenté.
Différencier un diagnostic de claquage ou de déchirure peut être accéléré par des techniques radiologiques comme l'imagerie à résonance magnétique (IRM).

Ce qu'il faut faire

Le repos est absolu ;
L'immobilisation est parfois nécessaire ;
Il faut attendre la cicatrisation complète avant d'entreprendre une rééducation. Cela peut prendre plusieurs semaines.
Le mode d'action de la glace

Le froid entraîne une vaso-constriction avec chute du débit sanguin et réduction de l'hémorragie dans les tissus ;
Il ralentit le fonctionnement des cellules, donc leur destruction ;
Il diminue la douleur et les spasmes musculaires.
Attention : il ne faut pas laisser une vessie de glace plus d'une dizaine de minutes sur un muscle blessé, sous peine d'obtenir l'effet inverse. Il faut donc faire des pauses en alternance avec l'application de la glace.

Dr Alain Dubos
Revenir en haut Aller en bas
Bulkangel

avatar

Nombre de messages : 11
Localisation : Sion - Suisse
Date d'inscription : 27/08/2004

MessageSujet: Douleur coude: symptomes d'une tendinite   Sam 16 Oct 2004, 17:36

Hello,
je suis à l'arrêt depuis quelques jours, pour cause de douleur dans le coude:
quand je faisais des mouvements de poussé(surtout à la barre, DC, DI, DM, DN), j'avais une douleur immense dans la partie basse du mouvement au niveau de l'épitrochlée. Ca faisait *cruik*, et après c'était afreux, c'était comme si je devais faire craquer mon coude pour que ça aille mieux. J'ai alors pensé à une épitrochléite. Je suis allé chez des médecins "incompétants" et n'ayant plus le temps, le désir ni les moyens d'aller en voir d'autres, je vous pause la question: est-ce que vous pensez que c'est une épitrochléite ???

Je n'ai que la douleur quand je charge lourd (et donc pas de douleur au repos,)

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Santé: Les lésions musculaires   Sam 16 Oct 2004, 23:15

Maladies du coude
Les maladies inflammatoires


l'hygroma du coude entraîne une déformation postérieure de l'olécrâne. La radiographie est normale. C'est un épanchement de liquide d'origine traumatique ou rhumatismale dans la bourse rétro-olécrânienne.

Parmi les autres causes inflammatoires, notons :


les arthrites infectieuses : tuberculose, staphylocoques...
les arthrites rhumatismales : arthrite rhumatoïde...
les métastases cancéreuses.

Les maladies non inflammatoires

La douleur est de type mécanique.

L'épicondylite est la maladie la plus fréquente du coude. C'est l'inflammation de l'insertion tendineuse des muscles supinateurs de la main, sur l'épicondyle huméral au coude. La pression sur la masse tendino-musculaire et la supination contrariée sont douloureuses. Elle peut survenir après un traumatisme, après l'usage répété de l'articulation (tennis elbow du joueur de tennis, escrime, golf), ou à la suite de microtraumatismes professionnels. Parfois aucune cause n'est retrouvée. L'épitrochléite est l'inflammation de l'insertion tendineuse des muscles pronateurs de la main sur l'épitrochlée humérale au coude. Elle est plus rare. Elle se manifeste par une douleur à la pression des muscles pronateurs et lors de la pronation contrariée de la main.
L'étude du matériel du sportif (raquette par exemple) par le médecin du sport est une étape importante de la consultation. Le médecin recherche une mauvaise adaptation: manche trop large, raquette trop lourde, équilibre trop en tête, tension trop forte des cordes...Il faut également détailler la technique de jeu, éventuellement avec l'entraîneur: il suffit d'une légère erreur dans le geste pour provoquer, par sa répétition, une tendinite.

La radiographie du coude est normale en général. Parfois une calcification tendineuse est visible. Le traitement comporte le repos et éventuellement les infiltrations cortisonées péritendineuses. Le repos est indispensable. Il n'est pas toujours facilement accepté par un sportif passionné, entraîné, qui prépare un tournoi ou qui a un match trois jours plus tard.

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens sont parfois prescrits. La mésothérapie, l'électrothérapie peuvent être utiles. Certains conseillent de poser un aimant en regard de la douleur mais l'efficacité de cette méthode n'est pas prouvée... L'application, sans masser, de gel anti-inflammatoire est efficace. La chirurgie est réservée aux échecs thérapeutiques.

L'arthrose du coude est une affection rare qui touche surtout les hommes ayant travaillé au marteau piqueur. La radiographie du coude est anormale. La flexion-extension du coude est limitée et douloureuse. Des signes d'épicondylite ou d'épitrochléite peuvent être associés.
La bursite rétro-olécrânienne provoque une douleur à l'extension active et contrariée du coude. La goutte en est la cause principale.
La chondromatose synoviale est diagnostiquée par l'arthrographie.
Les arthropathies nerveuses (syringomyélie)
Diagnostic différentiel

Certaines épicondylites sont réactionnelles :


les traumatismes et fractures méconnues;
les névralgies cervicobrachiales;
la crampe des écrivains (intérêt de l'électromyogramme);
les syndromes du canal carpien.

Les traumatismes du coude

La fracture avec déplacement de l'olécrâne est opérée par cerclage ou vissage du fragment. Elle peut être suivie d'une raideur partielle du coude. La luxation du coude est fréquente chez l'enfant (pronation douloureuse). La réduction est facile. Une immobilisation est parfois nécessaire.
_________________________________________________________

Trouvé sur un autre site
Description médicale
L'épicondylite et l'épitrochélite sont deux types de tendinite qui se manifestent par des douleurs au coude. Chez certaines personnes, ces douleurs peuvent irradier jusqu'au poignet. L'épicondylite et l'épitrochélite apparaissent souvent en raison d'une mauvaise utilisation ou d'une surutilisation des muscles et des tendons de l'avant-bras. Certains mouvements des mains et des poignets (répétitifs ou mal exécutés, au travail, dans les sports et dans les loisirs) sont souvent à l'origine des problèmes du coude.

Note. Bien que le suffixe « ite » (du grec itis = de nature inflammatoire) de ces deux affections du coude signifie qu'il y a de l'inflammation, des études récentes démontrent que ce phénomène ne serait pas un facteur dominant dans cette pathologie. On pointe plutôt du doigt une diminution de la qualité des tissus conjonctifs des tendons. Jusqu'à présent, la terminaison « ite » a tout de même été maintenue.

Types
Épicondylite ou « coude du joueur de tennis ». L'épicondylite (ou « coude du joueur de tennis », mieux connu sous le nom de tennis elbow du revers) est cinq à neuf fois plus fréquente que l'épitrochélite. La douleur se situe surtout dans la partie externe de l'avant-bras, dans la région de l'épicondyle. L'épicondyle est une petite saillie osseuse de la face externe de l'humérus, l'os du haut du bras, située près du coude.


Cette affection survient lorsque le tendon des muscles extenseurs attachés à l'épicondyle est surmené. Ces muscles exercent trois fonctions :
- redresser les doigts;
- plier le poignet vers le haut;
- faire tourner l'avant-bras pour que la paume soit vers le haut (position de supination).



Contrairement à ce que son appellation commune suggère, les travailleurs manuels (voir Personnes à risque) sont beaucoup plus nombreux que les sportifs, en nombre absolu, à souffrir de cette affection. L'épicondylite touche environ 0,6 % des travailleurs et environ 40 % des joueurs de tennis14.

Épitrochléite ou « coude du golfeur ». Plus rare, cette affection représente 10 à 20 % des cas de tendinite du coude. Elle touche les golfeurs, mais aussi les personnes qui pratiquent un sport de raquette, les lanceurs au baseball et certains travailleurs manuels. La douleur se situe dans la région interne de l'avant-bras, dans la région de l'épitrochlée. L'épitrochlée est une petite saillie osseuse de la face interne de l'humérus.

L'épitrochléite survient lorsque le tendon des muscles fléchisseurs attachés à l'épitrochlée est surmené. Ces muscles internes exercent des fonctions antagonistes par rapport aux muscles de la partie externe du coude :- plier les doigts;
- plier le poignet vers le bras;
- faire tourner l'avant-bras pour que la paume soit vers le bas (position de pronation).




Revenir en haut Aller en bas
Bulkangel

avatar

Nombre de messages : 11
Localisation : Sion - Suisse
Date d'inscription : 27/08/2004

MessageSujet: Re: Santé: Les lésions musculaires   Dim 17 Oct 2004, 12:33

Gilbert GIRARD a écrit:
Maladies du coude
Les maladies inflammatoires


l'hygroma du coude entraîne une déformation postérieure de l'olécrâne. La radiographie est normale. C'est un épanchement de liquide d'origine traumatique ou rhumatismale dans la bourse rétro-olécrânienne.

Parmi les autres causes inflammatoires, notons :


les arthrites infectieuses : tuberculose, staphylocoques...
les arthrites rhumatismales : arthrite rhumatoïde...
les métastases cancéreuses.

Les maladies non inflammatoires

La douleur est de type mécanique.

L'épicondylite est la maladie la plus fréquente du coude. C'est l'inflammation de l'insertion tendineuse des muscles supinateurs de la main, sur l'épicondyle huméral au coude. La pression sur la masse tendino-musculaire et la supination contrariée sont douloureuses. Elle peut survenir après un traumatisme, après l'usage répété de l'articulation (tennis elbow du joueur de tennis, escrime, golf), ou à la suite de microtraumatismes professionnels. Parfois aucune cause n'est retrouvée. L'épitrochléite est l'inflammation de l'insertion tendineuse des muscles pronateurs de la main sur l'épitrochlée humérale au coude. Elle est plus rare. Elle se manifeste par une douleur à la pression des muscles pronateurs et lors de la pronation contrariée de la main.
L'étude du matériel du sportif (raquette par exemple) par le médecin du sport est une étape importante de la consultation. Le médecin recherche une mauvaise adaptation: manche trop large, raquette trop lourde, équilibre trop en tête, tension trop forte des cordes...Il faut également détailler la technique de jeu, éventuellement avec l'entraîneur: il suffit d'une légère erreur dans le geste pour provoquer, par sa répétition, une tendinite.

La radiographie du coude est normale en général. Parfois une calcification tendineuse est visible. Le traitement comporte le repos et éventuellement les infiltrations cortisonées péritendineuses. Le repos est indispensable. Il n'est pas toujours facilement accepté par un sportif passionné, entraîné, qui prépare un tournoi ou qui a un match trois jours plus tard.

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens sont parfois prescrits. La mésothérapie, l'électrothérapie peuvent être utiles. Certains conseillent de poser un aimant en regard de la douleur mais l'efficacité de cette méthode n'est pas prouvée... L'application, sans masser, de gel anti-inflammatoire est efficace. La chirurgie est réservée aux échecs thérapeutiques.

L'arthrose du coude est une affection rare qui touche surtout les hommes ayant travaillé au marteau piqueur. La radiographie du coude est anormale. La flexion-extension du coude est limitée et douloureuse. Des signes d'épicondylite ou d'épitrochléite peuvent être associés.
La bursite rétro-olécrânienne provoque une douleur à l'extension active et contrariée du coude. La goutte en est la cause principale.
La chondromatose synoviale est diagnostiquée par l'arthrographie.
Les arthropathies nerveuses (syringomyélie)
Diagnostic différentiel

Certaines épicondylites sont réactionnelles :


les traumatismes et fractures méconnues;
les névralgies cervicobrachiales;
la crampe des écrivains (intérêt de l'électromyogramme);
les syndromes du canal carpien.

Les traumatismes du coude

La fracture avec déplacement de l'olécrâne est opérée par cerclage ou vissage du fragment. Elle peut être suivie d'une raideur partielle du coude. La luxation du coude est fréquente chez l'enfant (pronation douloureuse). La réduction est facile. Une immobilisation est parfois nécessaire.
_________________________________________________________

Trouvé sur un autre site
Description médicale
L'épicondylite et l'épitrochélite sont deux types de tendinite qui se manifestent par des douleurs au coude. Chez certaines personnes, ces douleurs peuvent irradier jusqu'au poignet. L'épicondylite et l'épitrochélite apparaissent souvent en raison d'une mauvaise utilisation ou d'une surutilisation des muscles et des tendons de l'avant-bras. Certains mouvements des mains et des poignets (répétitifs ou mal exécutés, au travail, dans les sports et dans les loisirs) sont souvent à l'origine des problèmes du coude.

Note. Bien que le suffixe « ite » (du grec itis = de nature inflammatoire) de ces deux affections du coude signifie qu'il y a de l'inflammation, des études récentes démontrent que ce phénomène ne serait pas un facteur dominant dans cette pathologie. On pointe plutôt du doigt une diminution de la qualité des tissus conjonctifs des tendons. Jusqu'à présent, la terminaison « ite » a tout de même été maintenue.

Types
Épicondylite ou « coude du joueur de tennis ». L'épicondylite (ou « coude du joueur de tennis », mieux connu sous le nom de tennis elbow du revers) est cinq à neuf fois plus fréquente que l'épitrochélite. La douleur se situe surtout dans la partie externe de l'avant-bras, dans la région de l'épicondyle. L'épicondyle est une petite saillie osseuse de la face externe de l'humérus, l'os du haut du bras, située près du coude.


Cette affection survient lorsque le tendon des muscles extenseurs attachés à l'épicondyle est surmené. Ces muscles exercent trois fonctions :
- redresser les doigts;
- plier le poignet vers le haut;
- faire tourner l'avant-bras pour que la paume soit vers le haut (position de supination).



Contrairement à ce que son appellation commune suggère, les travailleurs manuels (voir Personnes à risque) sont beaucoup plus nombreux que les sportifs, en nombre absolu, à souffrir de cette affection. L'épicondylite touche environ 0,6 % des travailleurs et environ 40 % des joueurs de tennis14.

Épitrochléite ou « coude du golfeur ». Plus rare, cette affection représente 10 à 20 % des cas de tendinite du coude. Elle touche les golfeurs, mais aussi les personnes qui pratiquent un sport de raquette, les lanceurs au baseball et certains travailleurs manuels. La douleur se situe dans la région interne de l'avant-bras, dans la région de l'épitrochlée. L'épitrochlée est une petite saillie osseuse de la face interne de l'humérus.

L'épitrochléite survient lorsque le tendon des muscles fléchisseurs attachés à l'épitrochlée est surmené. Ces muscles internes exercent des fonctions antagonistes par rapport aux muscles de la partie externe du coude :- plier les doigts;
- plier le poignet vers le bras;
- faire tourner l'avant-bras pour que la paume soit vers le bas (position de pronation).





j'avais lu un article un peu similaire sous proteus, mais je ne sais pas si ça en ai vraiment une, car je n'ai pas les symptômes, sauf sous poids Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chichou



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 03/11/2004

MessageSujet: salut continuer la musculation apres une petite dechirure   Mer 03 Nov 2004, 00:09

salut
jai eu une ptite dechirure dune fibre musculaire au niveau du ventre mon medecin ma conseiller darreter la musculation pendant quelque moi
toute fois je lui ai demander si je pouvais continuer avec des pods legers il ma dit oui mais de ne pas trop forcer
le truc c est que jaimerai garder tout ce que jai acquis donc jaimerai savoir si des simples entrainements avec des poids legers pourront mempecher de perdre du muscle et si je pe prendre des proteines et aa avec ceux type dentrainement

voila
merci a tous
@+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
augugliaro alexandre
Champion
avatar

Nombre de messages : 386
Localisation : nice
Date d'inscription : 24/05/2004

MessageSujet: Re: Santé: Les lésions musculaires   Mer 03 Nov 2004, 00:51

salut chichou
Déja faut savoir que pour toute déchirure musculaire, il y a un minimum de 4 semaines à attendre pour la cicatrisation ,variable suivant l'étendue des dégats.
Ensuite fait des échographies régulièrement pour vérifier si il y a formation du tissu cicatriciel (réparation des tissus musculaires).
Et seulement après tu reprends les exercices légers.N'oublie pas qu'une dechirure aux abdos limite ta puissance dans les exercices tels que squat,soulevé de terre.En deux mots,tes abdos se contractent très fort en isométrie pour ces exercices et ceux qui requièrent de l'équilibre et de la force.
Autre chose: va en pharmacie et prends des granions de zinc et de sélénium.Ceux sont des ampoules buvables à prendre à jeun le matin et à midi.Ca aide beaucoup à cicatriser.
Des séances d'ultrasons, de chaleur, et du froid(poche de gel refrigéré) à faire aussi suivant la gravité des blessures.
N'oublie pas qu'une déchirure qui n'est pas complètement réparé peut t'amener à une rupture musculaire totale qui elle necessitera une opération.
Voilà j'éspère que je t'ai aidé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zyklon27



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Abdo : douleurs au dos !Douleurs épaules   Dim 20 Nov 2005, 01:20

Bonjour a tous...
J ai pu grace a ce forum m ameliorer et progressé sur bcp de point (d ailleurs merci ) mais il me reste encore 2 problemes a resoudre, les abdo et les epaules!
Abdo : que je soit au sol pieds au mur style en chaise, quand je releve le buste au bout d un moment j ai des sorte de decharge dans le bas du dos ! idem si j ai les pieds a la verticale contre le mur ! ou quand je fais le relevé de buste...avant d avoir les abdo fatigués !!!
Pour les abdo lateraux au sol du coté gauche au bout d un petit moment ca me fait comme si un muscle ou autre qui ce coince sous une cote...

Epaules : quand je fais les biceps avec barre et l extension du triceps avec altere ou tt simplement des excercices pour les epaules une douleur aparait a l epaule gauche entre la fin du biceps (chef long) et le deltoide. Parfois je peux bien localiser la douleur car ca fait une sorte de boule si j appui fort avec le doigt. Comme pour le tirage nuque ca me tire au niveau du coraco brachial...
Donc ect ce que je compense les mouvements avec d autre muscle ou alors un probleme d epaule qui pourrait etre mal fixé ? Je l entend claqué ou sauté pendant des etirements.
Ce coté gauche est bizar pareil pour le triceps a la poulie ca me fait mal soit au dentelé anterieur ou grand rond !

Merci d avoir eut la patience de tt lire et si quelqu un a une idée ou un conseil,ca serait le bien venu .

Ps la 1ere fois que j ai essayé la barre de traction en prise large j ai forcé et j ai eu une vrai douleur coté gauche. Je fais du kiné en ce moment,mais rien.
Derek.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gregdepau

avatar

Nombre de messages : 114
Localisation : artix
Date d'inscription : 15/07/2004

MessageSujet: Re: Santé: Les lésions musculaires   Dim 20 Nov 2005, 20:58

salut!

pour les abdos, je pense que c'est du a ta facon de faire, si tu as des douleurs au bas du dos c'est que tu tire sur les muscles psoas iliaque (femur/bassin), il y en a beaucoup qui font les abdos en decollant le bas du dos completement, essaie plutot de ne lever que les epaules et de bien contracter les abdos, ca devrait aller.

pour les epaules....jepense que tu devrais t'entrainer avec des charges legere, apres si tu parles de boules etc...je ne suis pas pathologue! le mieux est de consulter Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://greghlp.20mn.com
zyklon27



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Santé: Les lésions musculaires   Lun 21 Nov 2005, 01:41

merci pour ta reponse, le psoas et l iliaque la kiné m as montrer des etirements et c est vrai petit soulagement.Donc je vais m y tenir et faire le necessaire.
Je vais me renseigner pour le pathologue car le probleme c est tj de savoir où chercher quand il y a douleur !

A + merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zyklon27



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Santé: Les lésions musculaires   Lun 21 Nov 2005, 22:09

ps pour les abdo là je viens de faire un essai sans mon appareil ( celui en forme de U ) et pratiquement aucune douleurs !

Salut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nico Dojo

avatar

Nombre de messages : 106
Localisation : Tokyo
Date d'inscription : 05/08/2005

MessageSujet: Re: Santé: Les lésions musculaires   Ven 16 Déc 2005, 12:19

Salut Zyklon,

Si tu as mal au bas du dos en faisant des abdos, c'est que tes ischios jambiers (arriere des cuisses) ne sont pas asses souples. J'imagine que lorsque tu es en position allongee sur le sol, ton dos est cambre. Donc il faut faire des etirements (ton kine a du te montrer lesquel)s. Dans le Monde du Muscle de Septembre, il y a un bon article dessus. Sinon lorsque tu fais des crunch,je te conseille de relever les genous de maniere a garder le bas du dos en contact avec le sol. Sinon si ta salle est equipee de ballons de stabilisation, tu peux faire les crunch sur le ballon.

Pour les epaules, ce n'est pas facile de te donner des conseils sans te regarder travailler. Mais je peux deja te donner quelques conseils:
- etires-toi toujours avant et apres un entrainement
- ne fais pas de developpe nuque ou de tirage nuque. A la place fais du developpe millitaire (en poussant la barre devant le visage), ou du tirage devant pour le dos.
- beaucoup de problemes d'epaules (la coiffe des rotateurs) viennent du developpe couche (trop lourd ou avec une mauvaise forme).
- au debut de chaque seance, fais 1 ou 2 series avec un haltere de 1kg pour renforcer la coiffe des rotateur.

Bon courage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nicodojo.com
Ced

avatar

Nombre de messages : 66
Age : 42
Date d'inscription : 17/06/2006

MessageSujet: Re: Santé: Les lésions musculaires   Mer 12 Juil 2006, 14:53

Salut Bulkangel! Je suis valaisan moi aussi. Wink

Mes coudes me font également souffrir (brûlure) mais je n'arrive pas à determiner si ce sont les articulations elles-mêmes ou les tendons qui sont douloureux. scratch

Curieusement, la douleur manifeste uniquement quand j'entraine le dos -) tiré à la poulie derrière la nuque et devant, rowing à la barre. (pourtant je fais attention à ne pas trop charger) Mad

C'est très génant car c'est un handicap qui m'empêche d'entrainer convenablement le dos. Quelqu'un aurait-il des astuces pour réduire les douleurs, des remèdes? Neutral

Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bodysud
Champion
avatar

Nombre de messages : 561
Localisation : sud
Date d'inscription : 11/11/2004

MessageSujet: Re: Santé: Les lésions musculaires   Jeu 13 Juil 2006, 12:13

Pour tous ceux qui ont des douleurs aux coudes et ailleurs d'ailleurs allez faire verifier vos dents et votre auclusion dentaire ça vient souvent de cela, faire voir aussi vos pieds et vos yeux, mais malheureusement il n'y a pas de nombreux docteurs qui le savent dommage le mien est a gap dans les hautes alpes.Il y a des sportifs du monde entier qui viennent.
a+ eric
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ced

avatar

Nombre de messages : 66
Age : 42
Date d'inscription : 17/06/2006

MessageSujet: Re: Santé: Les lésions musculaires   Sam 15 Juil 2006, 18:36

bodysud a écrit:
Pour tous ceux qui ont des douleurs aux coudes et ailleurs d'ailleurs allez faire verifier vos dents et votre auclusion dentaire ça vient souvent de cela, faire voir aussi vos pieds et vos yeux, mais malheureusement il n'y a pas de nombreux docteurs qui le savent dommage le mien est a gap dans les hautes alpes.Il y a des sportifs du monde entier qui viennent.
a+ eric

Merci Eric. Very Happy

Les dents, ça va j'ai fait vérifier il y a pas longtemps, pas de carries. What a Face

Par contre les yeux et les pieds quel rapport? Est-ce que tu pourrais expliquer stp Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bodysud
Champion
avatar

Nombre de messages : 561
Localisation : sud
Date d'inscription : 11/11/2004

MessageSujet: Re: Santé: Les lésions musculaires   Sam 15 Juil 2006, 19:07

Pour les dents rien avoir avec les carries c'est ton occlusion qu'il faut verifier, pour les yeux et les pieds c'est difficile a expliquer mais ça a une incidence enorme le medecin qui me suit verifie cela depuis presque 20 ans deja et m'avait prescrit une goutiere pour mes dents en 1986 quand personne n'en parlait maintenant tu vois souvent des courreurs de 100 metres americains qui courrent avec il avait deja 20 ans d'avance mon toubib.Pour tes pieds il suffit d'un millimetre ou moins de decalage et tu detraque toute la machine mais maintenant quelques bons ostheopathe regardent.
A+
eric
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matt

avatar

Nombre de messages : 740
Age : 32
Localisation : France
Date d'inscription : 18/11/2004

MessageSujet: Re: Santé: Les lésions musculaires   Sam 15 Juil 2006, 19:21

Faut bien t'échauffer avant une séance :afro: correctement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://culturisme.site.voila.fr
gallis bernard

avatar

Nombre de messages : 1628
Age : 64
Localisation : LE RAINCY 93
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Santé: Les lésions musculaires   Sam 15 Juil 2006, 19:55

PERSO J AI FAIT DES CALCIFICATIONS AUX DEUX COUDES APRES 2ANS DE TRAITEMENT(pommade,meso,electricitee,infiltrations,j en passe...)OPERATION DES 2 COUDES GRATTAGE DE L OS PUIS PEIGNAGE DU TENDON 2MOIS D ARRET ET DEPUIS JE TOUCHE DU BOIS.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ced

avatar

Nombre de messages : 66
Age : 42
Date d'inscription : 17/06/2006

MessageSujet: Re: Santé: Les lésions musculaires   Dim 16 Juil 2006, 03:33

Merci à vous pour ces infos. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
troll



Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 23/06/2006

MessageSujet: Re: Santé: Les lésions musculaires   Ven 21 Juil 2006, 13:42

Pour ced, essaie de voir quel exo et surtout quelle trajectoire te fait le plus souffrir!! Quelques fois la tendinite provient d'une trajectoire qui ne correspond pas complètement à ta morphologie... Un léger décalage peut quelque fois suffir à éloigner la douleur!!
Sinon c'est glace, glace et encore glace, et kiné...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ced

avatar

Nombre de messages : 66
Age : 42
Date d'inscription : 17/06/2006

MessageSujet: Re: Santé: Les lésions musculaires   Mer 26 Juil 2006, 06:08

Vu!
Merci Troll. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ced

avatar

Nombre de messages : 66
Age : 42
Date d'inscription : 17/06/2006

MessageSujet: Comment renforcer la coiffe des rotateurs?   Lun 01 Jan 2007, 20:11

Salut et bonne année à tous! jocolor

Voilà mon problème...

Il y a plus de 6 mois j'ai fait une petite tendinite à l'épaule (trop forcé au dévlp militaire). Après quelques mois la douleur est passée mais voilà que ça repart plus fort, particulièrement quand j'éléve les bras latéralement. Ca devient tellement génant que je suis forcé d'écrire avec le clavier sur les genous. Embarassed

J'ai consulté un médecin mais les anti-douleurs oraux qu'il m'a préscrit sont sans effet car la zone douloureuse est mal irriguée sanguinement.

Avant d'envisager une infiltration, pale , j'aimerais essayer de renforcer la coiffe des rotateurs de l'épaule en évitant évidemment les mouvements et les positions douloureuses.

J'ai lu quelque part qu'il serait judicieux d'entraîner les deltoïdes postérieurs, le grand rond, les trapèzes et le(s) sus épineux (je sais même pas où c'est!). albino

Quelqu'un pourrait-il confirmer, me donner des exemple d'exercices à faire par exemple?

Merci d'avance et bonne année encore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
merlin

avatar

Nombre de messages : 495
Age : 67
Localisation : culturephysique.fr
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Santé: Les lésions musculaires   Lun 01 Jan 2007, 21:59

colle ton bras le long de ton corp . tu utilise une poignet a la poulie basse en etant a genoux et tu casse ton bras en enmenant ta main de devant ton ventre vers l'arriere . le bras restant coller contre le corp durant tout le mouvement . au debut de l exercice ton bras sera donc comme si tu avais le bras dans une echarpe et fin d exo ton avant bras et a 90° vers l exterieur . tu travail de l interieur a l exterieur bien sur , et leger de maniere a bien bosser .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ced

avatar

Nombre de messages : 66
Age : 42
Date d'inscription : 17/06/2006

MessageSujet: Re: Santé: Les lésions musculaires   Mer 03 Jan 2007, 11:13

merlin a écrit:
colle ton bras le long de ton corp . tu utilise une poignet a la poulie basse en etant a genoux et tu casse ton bras en enmenant ta main de devant ton ventre vers l'arriere . le bras restant coller contre le corp durant tout le mouvement . au debut de l exercice ton bras sera donc comme si tu avais le bras dans une echarpe et fin d exo ton avant bras et a 90° vers l exterieur . tu travail de l interieur a l exterieur bien sur , et leger de maniere a bien bosser .


Merci Merlin,

Dis-moi, stp, si j'ai bien compris; je dois me positionner perpendiculairement à la machine, poulie en main, le bras collé au corps, la main contre l'estomac en début d'exercice puis tirer sans décoller le bras du corps pour finir le mouvement avec un angle de 90 degrés?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
merlin

avatar

Nombre de messages : 495
Age : 67
Localisation : culturephysique.fr
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Santé: Les lésions musculaires   Jeu 04 Jan 2007, 11:19

imagine que tu tape la balle avec un raquette de ping pong sans pouvoir decoller le bras . la position et comme si tu voulais faire tes epaules au niveau de la poulie a un bras mais poulie basse , donc tu te retrouve forcement a genoux . Wink ( pas facile a expliquer comme ca Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ced

avatar

Nombre de messages : 66
Age : 42
Date d'inscription : 17/06/2006

MessageSujet: Re: Santé: Les lésions musculaires   Ven 05 Jan 2007, 18:51

Ok, je l'ai!

Ca travaille bien autour (particulièrement derrière) et sans douleurs au niveau de ces sacrés tendons du dessus de l'épaule sous l'omoplate, merci.

Je fais ton exercice et ensuite séssions compresse brûlante et puis sac de glace, nette amélioration déjà après deux jours!

Merci Monsieur Merlin!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Santé: Les lésions musculaires   

Revenir en haut Aller en bas
 
Santé: Les lésions musculaires
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» médoc à prendre pour souplesse...
» Enquête Vélo et santé publique
» Risques musculaires/articulaires avec Stack & Tilt ?
» Exercices musculaires gracieusement proposés par Zouille
» Etude nutrinet santé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du bodybuilding Francais :: ENTRAINEMENTS - NUTRITION - COMPLEMENTATION :: Trainings :: Divers-
Sauter vers: