Le Forum du bodybuilding Francais


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Derniers sujets
» DEBUT DE LA SECHE
Dim 17 Mai 2009, 21:30 par victor

» vends 25 bikes RPM (83)
Dim 17 Mai 2009, 15:28 par Denis MORIN

» programme sur plusieurs mois
Ven 15 Mai 2009, 23:09 par gregorius

» Damien KEYSER champion de france +90kgs IFBB
Ven 15 Mai 2009, 21:56 par gregorius

» NELLY REY
Ven 15 Mai 2009, 15:30 par yanis

» progession(image a chaque mois)
Jeu 14 Mai 2009, 13:51 par Fredd

» Casting cinéma
Mer 13 Mai 2009, 21:36 par Chloe

» besoin d aide !!!
Mer 13 Mai 2009, 08:44 par yanis

» DANIEL COUSSIEU (Dany la fougue!!)
Mar 12 Mai 2009, 18:38 par romain13

Partenaires
Tchat Blablaland
Liens
BodyXtrem
Jeux Flash
Horloge

Partagez | 
 

 Divers: Les points faibles

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Kai

avatar

Nombre de messages : 2404
Age : 36
Localisation : sur culturephysique.fr
Date d'inscription : 04/01/2007

MessageSujet: Re: Divers: Les points faibles   Jeu 31 Mai 2007, 14:40

reli bien l'article, on te dis que parfois, pour rattraper un point faible, il faut "sacrifier" ses points forts en les entrainants moins

c'est peut etre un début de solution (assez frustrant il faut l'avouer) mais sans aller jusque là, la cause d'un point faible peut venir de la maniere dont tu t'entraine aussi, car tu n'as peut etre pas trouvé LA solution à certains de tes muscles récalcitrants (entrainement ou alimentation pour aller plus loin...)

un muscle qui ne réagit pas à l'entrainement, ca n'existe pas je pense aussi, mais tu ne peux pas forcément avoir les memes que monsieur untel ou untel, tout dépends de ta génétique aussi...ce qui ne veut pas dire que c'est impossible Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Divers: Les points faibles   Jeu 31 Mai 2007, 15:05

glikerie a écrit:
Je connais cet article, et d'autres aussi.
C'est pourquoi je m'étonne que GG dise qu'un muscle qui ne réagit pas à l'entrainement, ça n'existe pas!

Peut être ais-je mal compris ?

Un point faible OK. Mais qu'un muscle ne s'améliore pas c'est impossible même si il reste quand-même en dessous du niveau des autres. C'est cela que je veux dire.
Et puis il y a les vrais points faibles et les faux ( les muscles qu'on ne travaille pas assez ).
Revenir en haut Aller en bas
FRANCKY

avatar

Nombre de messages : 111
Age : 38
Localisation : 58
Date d'inscription : 16/07/2005

MessageSujet: Re: Divers: Les points faibles   Jeu 31 Mai 2007, 20:14

En effet; je pense que j'ai certains points faibles, mais je sais que c'est de m'a faute, car je les délaisse plus ou moins par manque de temps ou de volonté . Aussi, je pense que certaines personnes font peut être une routine trop stricte : ex : Ils font 9 séries de 6 reps pour les biceps donc il font de même avec les triceps alors qu'il faudrai peut être en faire 9 de 10-12 reps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc-Antony

avatar

Nombre de messages : 140
Age : 31
Date d'inscription : 06/05/2007

MessageSujet: Re: Divers: Les points faibles   Jeu 31 Mai 2007, 20:22

Moi déjà je conseille à tout le monde de travailler en short court. Parce que quand on commence à soulever la fonte, et qu'on voit tous ces gens avec des grosses cuisses, et des bons mollets, on se dit, qu'on a pas l'air malin avec ces jambes de gonzesses. Donc, moi je voyais mes jambes, et puis ceux des autres, et cela m'a motivé dès le début à travailler les jambes à fond ... c'est de loin mon groupe fort avec le dos ... En body, il ne faut pas avoir peur d'afronter ses faiblesses. Moi, les gens qui font un peu de bras, et de pecs, j'ai envei de leur péter la gueule. Non vraiment, je préfère de loin avoir des ptits bras, et des bonnes jambes que le contraire. D'ailleurs c'est ce que je dis svt à mon partenaire, les bras, on peut les délaisser un peu, parce qu'ils sont stimulé par les mvts de pec, et de dos, donc on peut vite combler le retard en changant de routine, les jambes par contre ... tu restes à zéro si tu les entraines pas.

à bon entendeur ... moi j'en ai assez des entraînements de fillettes, il faut que les gens recommencent à soulever à l'ancienne, ça s'est l'avantage de fréquenter une salle avec des pros aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kai

avatar

Nombre de messages : 2404
Age : 36
Localisation : sur culturephysique.fr
Date d'inscription : 04/01/2007

MessageSujet: Re: Divers: Les points faibles   Jeu 31 Mai 2007, 20:37

comme le dis si bien Marc-Anthony, les points faibles, ca décourage souvent les gens, surtout quand ce point faible en question est un muscle que l'on déteste faire

pour revenir sur le cas des jambes, il est vrai que chez la plupart des hommes pratiquant la musculation, c'est un point faible et qu'on le laisse à l'abandon, ce qui est une solution tres tres tres mauvaise, car le jour ou on voudra équilibrer le tout...aie aie aie bonne chance!

alors les muscles qui ne réagissent pas, j'y crois pas du tout, je crois plutot aux muscles qu'on a pas envie de solliciter parceque ca nous fais c... de les faire

un muscle ne réagi pas quand on l'entraine mal aussi
toujours pour le cas des jambes, on est d'accord pour dire que ce sont des muscles qui sont assez endurants quand meme (ca nous porte et nous fais marcher toute la journée) donc la logique voudrai qu'on fasse des séries un peu plus longues que la normale pour ces muscle là...et bien non certains sont tétus et continuent d'aligner un max de poids en séries de 5-6 reps...alors tant mieux quand ca donne des résultats, mais si c'est le contraire, alors il faut se poser des questions sur sa "routine" d'entrainement et adapter à son propre corps Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Divers: Les points faibles   Jeu 31 Mai 2007, 21:01

Il ne faut jamais hésiter à se remettre en cause lorsqu'un exercice pourtant exécuté dans les règles de l'art, avec une perfection "biomécanique" exemplaire donne des résultats peu satisfaisants.

Il ne faut jamais persister à faire un exercice qui ne donne pas grand chose, sous le prétexte que d'autres ont des résultats admirables
.

Le squat est un bel exemple de l'exercice dit : "de base" et qui ne donne pas des bons résultats chez tous.Mais qui fait un GROS CUL chez énormément de pratiquants assidus... scratch Shocked Shocked . Laughing

Nous l'avons dit cent fois, ce qui fonctionne chez les uns n'est pas obligatoirement valable pour tous.

C'est pareil pour le développé couché avec barre qui donne le plus souvent de piètres résultats voire pas du tout, chez énormément de pratiquant pour ce qui est du volume musculaire . La force vient, mais le buste reste désespérément plat.

Il y a bien sûr, et dans l'écrasante majorité des cas, des exercices très mal faits ( je le vois tous les jours ) des trajectoires de barre et d'haltères très "hasardeuses" , des inspirations là ou il faut expirer, des mouvements rapides là ou ils devraient être beaucoup plus lents , des séries de 6 ou 8 alors qu'il faudrait aller au moins à 20 ( les cuisses et les mollets par exemple )

Celui qui est incapable de se remettre en question autant de fois qu'il le faut lorsqu'il constate par lui même qu'il ne progresse ni en force ni en masse n'arrivera à rien du tout . Confused
Revenir en haut Aller en bas
JR
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1304
Age : 45
Localisation : Bourges
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: une méthode pour rattraper un point faible...   Dim 24 Juin 2007, 12:46

J'envisage d'essayer de gonfler un peu mes pecs qui sont à la traîne lors de mon prochain programme de masse qui va débuter en septembre...

Récemment sur ce forum et dans ma salle j'ai eu l'occasion de discuter avec des personnes aux pecs relativement gros (notamment par rapport à leurs bras) et une certaine constante revient: l'entrainement quasi exclusif de cette zone pendant une période plus ou moins longue...

J'envisage donc d'essayer pendant les mois de septembre et d'octobre de mettre le paquet sur mes pecs en augmentant fortement les seances qui leurs sont consacrées mais j'hésite un peu sur la méthode à employer et voici mes bases de réflexion:

1/entrainement avec des séances classiques de pecs (15 à 20 séries) plus nombreuses et des seances pour les autres muscles à volume réduit (5 séries à 6 reps 5 séries à 10 reps) juste pour garder le niveau de ces muscles

lundi: pecs (léger 12 reps) dos
mardi: épaules
mercredi: repos
jeudi: pecs (moyen 8 reps) bras
vendredi : jambes
samedi: pecs (lourd 5-6 reps)
dimanche: repos

2/ou alors conserver un entrainement sans séance spécifique de pecs mais en calant 10 séries de pecs tous les jours en début de séance (j'ai pensé à 1 exo en 10*10) :

lundi: pecs dos
mardi pecs jambes
mercredi: repos
jeudi: pecs epaules
vendredi: pecs bras
samedi: pecs jambes
dimanche: repos

alors je sais bien qu'il faut essayer pour voir mais est-ce qu'il y a déjà quelquechose qui vous choque ou qui vou sparaît aberrant là dedans?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kai

avatar

Nombre de messages : 2404
Age : 36
Localisation : sur culturephysique.fr
Date d'inscription : 04/01/2007

MessageSujet: Re: Divers: Les points faibles   Dim 24 Juin 2007, 12:57

je ne suis pas un expert JR, mais une fois j'ai lu que GG avait essayé cette méthode, de faire tout les jours quelques séries pour le meme muscle (pour ses biceps il me semble) et que ca a vraiment marché pendant un long moment

je cotoi de gens à la salle qui font de meme pour tel ou tel muscle, des fois ca marche, des fois ca marche pas, il faut suivre ses progres pas à pas pour déterminer si c'est une bonne technique d'attaque pour tes pecs Wink

quant à méthode des 3 fois semaine, elle peut etre aussi valable, mais là aussi suis tes progres au fur et à mesure et méfie toi du surentrainement!
j'avais un certain retard sur mes pecs aussi il y a quelques temps, et le fais des les avoir fais pendant 4 mois 2 fois par semaine a comblé ce petit "vide" qui m'a permi de tout remettre à peu pres au meme niveau, meme si j'ai encore du boulot pour tout faire grossir en meme temps Razz

je l'ai fais pendant 4 mois, pas parceque je me suis dis "tient 4 mois ca va etre bien" mais parceque au bout de 4 mois mes pecs n'en pouvaient plus et qu'ils avaient besoin de revenir à un entrainement plus basique, mais peut etre que j'aurai pu recommencer 1 mois plus tard ce meme cycle, je ne sais pas...

pour résumer, je pense que tes 2 méthodes sont valables, mais qu'elles ne sont pas forcément adaptées pour tout le monde, donc trouve ta méthode et surveille tes résultats (et tient nous au courant surtout mon petit JR)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maximus

avatar

Nombre de messages : 166
Age : 45
Localisation : Orléans
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Divers: Les points faibles   Dim 24 Juin 2007, 13:01

Je dis que bosser vraiment à fond les pecs deux fois par semaine est suffisant, même dans l'optique de rattraper un point faible. Ne pas oublier que trop entraîner un muscle a l'effet inverse : pas de progression. Deux fois à fond c'est à dire deux séances de 1h30 intensives consacrées aux pecs avec 5 ou 6 exos de 4 séries de 12 reps par exo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JR
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1304
Age : 45
Localisation : Bourges
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Divers: Les points faibles   Dim 24 Juin 2007, 13:06

Maximus a écrit:
Je dis que bosser vraiment à fond les pecs deux fois par semaine est suffisant, même dans l'optique de rattraper un point faible. Ne pas oublier que trop entraîner un muscle a l'effet inverse : pas de progression. Deux fois à fond c'est à dire deux séances de 1h30 intensives consacrées aux pecs avec 5 ou 6 exos de 4 séries de 12 reps par exo.

ben bosser les pecs deux fois par semaine (lundi basé sur le couché et jeudi sur l'incliné) je l'ai fait pendant un bon moment et j'ai rien eu de spectaculaire...

je les ai bossé aussi une fois par semaine en lourd: gains de force très nets mais quasiment que dalle en volume

et là je les bosse une à deux fois par semaine (entrainement sur 4 jours avec uniquement le dimanche en repos) mais étant en période de restriction calorique forcément ils gonflent pas au contraire....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maximus

avatar

Nombre de messages : 166
Age : 45
Localisation : Orléans
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Divers: Les points faibles   Dim 24 Juin 2007, 13:34

JR a écrit:
ben bosser les pecs deux fois par semaine (lundi basé sur le couché et jeudi sur l'incliné) je l'ai fait pendant un bon moment et j'ai rien eu de spectaculaire...
C'est toi qui voit ce qui te convient le mieux, mais je te parle de 5 ou 6 exos par séances. C'est ce que je fais en prise de masse, impossible que ça ne vienne pas avec un tel traitement. En tout cas ça marche sur moi. Si tu applique la méthode ci-dessous, il n'y a aucune raison pour que ça ne marche pas aussi sur toi.

Deux séances par semaine.

Séance 1 : 4 séries de 12 reps pour chaque exo. 1 : DC haltères, 2 : DI haltères, 3 dips, 4 : pullover haltère, 5 : EC haltères.

Séance 2 : 4 séries de 12 reps pour chaque exo. 1 : DC barre, 2 : DI barre, 3 : dips, 4 : pullover barre, 5 : butterfly.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
metalliman



Nombre de messages : 98
Date d'inscription : 13/05/2007

MessageSujet: Re: Divers: Les points faibles   Dim 24 Juin 2007, 14:28

si cela peut t'aider :

http://blog.ifrance.com/pumping-koston/post/141094-rattraper-un-point-faible-par-michael-gundill
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Divers: Les points faibles   Dim 24 Juin 2007, 18:50

Ce qu'il faut essayer de déterminer avant toutes chose, c'est si il s'agit là d'un vrai point faible ou d'un faux point faible, un faux point faible pouvant se traduire par un sous entraînement ou par des exercices mal faits, par exemple.

Mais une fois de plus, on constate avec le sujet de ce "topic" que ce sont '(encore ) les pectoraux qui posent problème à énormément de personnes pour ne pas dire l'écrasante majorité. Pourtant, dans toutes les salles de la plus humble à la plus immense dès demain lundi la plupart vont commencer la semaine par les pecs( étonnant non ???)
Tout le monde veut des pecs et rares sont ceux qui y parviennent alors qu'ils passent au minimum 2 heures par semaine sur ce muscle .

Il me semble que c'est une question non pas de choix d'exercices mais bien de méthodes, et aussi de "timing".
J'aime observer les gens dans la salle lorsque je me repose entre deux séries. Au développé couché je vois les coudes "projettés" en avant alors qu'ils devraient restés en permanence sous la barre pendant tout le mouvement. Je vois des "jambes en l'air" et de ce fait une stabilité plus que précaire. Je vois des exercices faits à la vitesse grand V, des barres qui descendent très vite ( la charge n'est absolument pas maîtrisée...contrôlée, le mouvement est balistique donc sans efficacité),je vois des charges beaucoup trop lourdes dès la toute première série avec un partenaire qui aide à lever de la première à la dernière répétition, soulageant de 30 à 40% le poids qui est sur la barre.
Bien sûr que 2 entraînements par semaine devraient suffire largement, mais si ce n'est pas le cas, il faut peut-être se remettre en question , dans la mesure ou les exercices sont faits à la perfection et que cela ne donne pas grand chose en résultats même au bout de 3 mois .

Kai à raison pour vaincre un palier j'avais entraîné les bras tous les jours pendant plusieurs semaines, avec un exercices différent par jour et seulement 5 séries. Mais ce qui à fonctionné à merveille sur moi ( et sur d'autres) ne dure pas éternellement non plus. Une telle façon de faire ne peut être que limitée dans le temps, afin de surprendre les muscles.

Gardons quand même à l'esprit que si le développé couché avec barre est le meilleur exercice pour lever de lourdes charges ( parce que c'est le plus confortable) ce n'est pas avec lui et lui seul que l'on se fait de gros pectoraux bien "bombés".
Je crois qu'il faut attacher la plus haute importance à la façon de réaliser les exercices bien avant de se soucier des charges soulevées. La charge n'est que l'un des nombreux paramètres, ce n'est nullement une fin en soi, ce n'est qu'un outil de travail.
Revenir en haut Aller en bas
JR
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1304
Age : 45
Localisation : Bourges
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Divers: Les points faibles   Dim 24 Juin 2007, 19:59

ben question execution des exercices j'ai tjrs essayer de bien faire, sauf aux périodes ou j'essaye de passer un cap et où je triche un peu mais c'est toujours tres temporaire...

par contre le couché ne m'a jamais vraiment procurer de sensations ou du moins pas autant que d'autres exercices comme le vis-à-vis ou le développé assis sur la machine convergeante qui remplace depuis quelques semaines le développé couché d'ailleurs pour cette raison...

l'incliné c'est un peu pareil, si je le fais avec la barre libre j'ai l'impression de bcp moins sollicité mes pecs qu'à la barre guidée où je laisse bien mes coudes descendre sous la barre ce qui étire vachement mes pecs en position basse, là je sens vraiment que je contracte mes pecs pour remonter mes bras au lieu de pousser simplement sur la barre

en gros c'est pour dire que cette année m'a permis de vraiment faire le tri dans les exercices qui me donnaient le plus de sensation et voici ce qui me convient le mieux:

- incliné barre guidée
- développé assis à la machine convergeante
- dips sans vérouillé les bras en haut avec la derniere rep stoppée au 3/4 de l'amplitude pour contracter au max aussi longtemsp que possible
- poulie vis-à-vis

pour le developpé avec halteres (incliné ou plat), ma salle n'a que des halteres de 10 à 30kg (trop légers) ou 50kg ( trop lourd), donc c'est un peu chiant surtout que je sens cet exercice surtout dans les triceps sauf dans la premiere partie du mouvement...

voilà... donc question execution et mouvement je dosi etre à peu pres au point maintenant... reste à trouver la méthode pour gonfler tout çà
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roro77

avatar

Nombre de messages : 1948
Age : 38
Localisation : chez moi
Date d'inscription : 06/01/2007

MessageSujet: Re: Divers: Les points faibles   Dim 24 Juin 2007, 20:12

en ce qui me conserne , j ai fait la meme chose pour mes bras, je les est mattraquer pendant 4 mois et quand je parle des bras c est tous le bras biceps triceps et epaule , et pour tous avouer cela a marcher super bien, ensuite j ai repris une routine d entrainement pour rattraper le reste , actuellement j ai une symetrie assez correct.maintenand je ne suis pas sur que chez toute les personnes que cela marche , c est a voir scratch Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kai

avatar

Nombre de messages : 2404
Age : 36
Localisation : sur culturephysique.fr
Date d'inscription : 04/01/2007

MessageSujet: Re: Divers: Les points faibles   Dim 24 Juin 2007, 20:32

JR, juste en passant, les poulies vis à vis, c'est plus un exercice de finition Wink

je sais que je ne t'apprends rien en te disant ca (c'est qu'il est bien calé en connaissances le petit JR Razz ) mais si tu veux faire de la masse aux pecs, je me demande s'il ne faut pas laisser tomber (ou du moins le faire que de temps en temps) cet exo à la poulie et faire des bons vieux exo de bases avec barres halteres etc...pour la masse Wink

car si tu veux rattrapper un point faible, il ne faut pas "perdre" du temps avec les finitions et donner le plus de raisons possibles à ce muscle de grossir Wink Very Happy

bien entendu ce n'est que mon avis Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
glikerie



Nombre de messages : 56
Localisation : 78
Date d'inscription : 31/10/2006

MessageSujet: Re: Divers: Les points faibles   Lun 25 Juin 2007, 12:17

Dans un magazine de Muscu de ce mois ci, il y a l'interview de plusieurs champions qui ont galérés avec les pecs, qui expliquent comment ils ont fait pour en avoir finalement: TOUS disent la même chose que GG, et quasiment tous ont laché le DC barre au profit des haltères, avec un travail à la sensation (recherche de la contraction, de la brulure) et non au poids.
TOUS parlent de la nécessité sur ces bases d'une expérimentation personnelle en fonction des résultats visibles et immédiats ou non.
Bref, je crois que LA méthode est celle ci et nulle autre, et GG l'a (et Dieu sait que je l'ai archi-questionné là-dessus), et elle est rabachée sur ce forum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kai

avatar

Nombre de messages : 2404
Age : 36
Localisation : sur culturephysique.fr
Date d'inscription : 04/01/2007

MessageSujet: Re: Divers: Les points faibles   Lun 25 Juin 2007, 13:13

il n'y a pas de recette magique, il faut varier sans cesse et surprendre ses pecs

avant je faisais tout le temps du couché, et j'avais zéro sensations, maintenant je varie souvent mes exercices, et quand je repasse à ce fameux couché (environ 1 fois par mois) le lendemain j'ai les pecs explosés

la fois d'apres les halteres me procureront les meilleures sensations, ou bien les machines ou un mix de tout ca...bref, eviter à tout prix la monotonie, faire des exercices qui donnent des résultats, et quand un exercice ne procure ni sensations ni résultats, se demander si le mouvement est correcte et se remettre en question Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roro77

avatar

Nombre de messages : 1948
Age : 38
Localisation : chez moi
Date d'inscription : 06/01/2007

MessageSujet: Re: Divers: Les points faibles   Lun 25 Juin 2007, 19:07

je te rejoint la dessus kai, les surprendres ya que ca de vrai Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Divers: Les points faibles   Lun 25 Juin 2007, 20:30

Pas vraiment d'accord avec vous les gars. Vous pouvez sans cesse les "surprendre", changer d'exercices toutes les 3 semaines, faire du lourd et du léger...bref, si c'est un vrai point faible ( génétique) il faudra aller bien au-delà de la "variation".

Il faudra un remède de cheval.

Pour les mollets par exemple faux point faibles de 9 personnes sur 10 parce que pas du tout spectaculaires à travailler,et donc complètement délaissé par presque tout le monde, il "suffira" tout simplement de les entraîner comme il faut( 2 fois par semaine, voire même 3 fois) et pas bacler le travail comme je l'ai vu encore tout à l'heure à la salle.

Pour un vrai point faible ou simplement un retard. ( un muscle commencé à être exercé 4 ans après les autres, les cuisses et les mollets pour l'écrasante majorité des pratiquants qui ne pensent qu'aux pecs, aux abdos et au bras ) Là oui il faudra donner la priorité à ces muscles en retard qui ne sont pas obligatoirement des points faibles.

Un conseil... commencez la première séance de la semaine par le travail des points faibles ( très en retard sur le reste du corps et donc visibles à l'oeil nu par n'importe qui ) parce que vous serez reposé du week-end et que vous aurez fait le plein d'énergie.

Il convient comme toujours de savoir si il s'agit d'un point faible par négligeance, d'un point faible à cause de la génétique, ou d'un retard de développement sur une partie du corps jamais entraînée.
Suite au "diagnostic" il faut ensuite adapter les entraînements en fonction du "cas".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Divers: Les points faibles   Lun 25 Juin 2007, 20:50

Citation :
Dans un magazine de Muscu de ce mois ci, il y a l'interview de plusieurs champions qui ont galérés avec les pecs, qui expliquent comment ils ont fait pour en avoir finalement: TOUS disent la même chose que GG, et quasiment tous ont laché le DC barre au profit des haltères, avec un travail à la sensation (recherche de la contraction, de la brulure) et non au poids.

Je viens d'interviewer Manuel Thiant. 1,84m 98 kilos sec. Il travaille à la sensation...bref...il travaille comme un culturiste tout simplement.

Il arrive à la salle, il sait par exemple qu'il va faire les cuisses, mais il ne sait pas combien de séries, combien de poids et de reps. Au fur et à mesure que se déroule la séance, il oriente son entraînement en fonction des sensations, de la congestion.Il ajoute une série ou deux, il enlève un exercice, il en modifie un autre...rien n'est déterminé au départ

Je suis tout à fait d'accord avec cette façon de procéder, car il est absolument impossible de programmer à l'avance et de façon précise une séance. C'est bon pour un débutant, mais après c'est fini. Il faut faire avec son corps et pas contre lui.
Il faut manger quand on à faim et pas parce que c'est l'heure prévue pour la collation. Si vous aviez prévu 3 exercices de triceps et 5 séries de 12 reps pour chaque, si votre muscle est "hors service " avec deux exercices, il est inutile d'aller plus loin. Il faut arrêter.

C'est bien celà qui est difficile à comprendre pour énormément de débutants ( et les autres aussi souvent ) c'est que lorsque le verre est plein, ça ne sert à rien de continuer à verser de l'eau puisqu'elle va se répendre sur la table ...

Tu arrives à la salle pour 5 séries de développé couché, 5 séries de développé incliné et 5 séries d'écartés. Mais il se peut que 4 séries de chaque suffisent comme 3 séries seulement...

Il se peut aussi qu'une seule série en dégressif suffise aussi. Mais attention, pas n'inporte quelle genre de série degressive. Une série géante NON-STOP " à l'ancienne"..
Après un échauffement bien fait, mettre une charge sur la barre qu'on est capable de ne lever que 4 fois, puis avec l'aide d'un partenaire ( 2 partenaires c'est mieux pour aller très vite) la barre est déchargée en 5 secondes et on part pour une série plus longue et moins lourdes, puis encore en 5 secondes, la barre est allégée et on continue encore une série, puis on décharge encore la barre et on continue encore et toujours. L'objectif est , bien entendu d'augmenter le nombre de répétitions à chacune des séries puisque les charges diminuent...A la fin, le gars qui à commencé avec 4 reps à 110 kilos par exemple, termine péniblement 5 reps avec un total de 30 kilos barre comprise. Et voilà une série géante dégressive, ensuite, inutile d'en rajouter, d'ailleurs, c'est impossible.
Allez...sous la douche, c'est terminé pour aujourd'hui.



Revenir en haut Aller en bas
JR
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1304
Age : 45
Localisation : Bourges
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Divers: Les points faibles   Mar 26 Juin 2007, 00:05

ben pour tout vous dire "varier et surprendre" je n'y crois pas tellement...
varier oui pour attaquer sur des angles différents et solliciter plus de fibres, je vois bien l'intérêt mais surprendre, je vois pas comment "surprendre "un muscle...

attention les gars, on va partir dans de la grande remise en question... jessaye de réfléchir un peu pour trouver pkoi çà gonfle pas et du coup c'est un peu tout que je remets en cause, comme çà vous allez avoir l'occasion de me remettre les idées en place! lol

concernant les exercices de finition ou de masse...
je pense pas que çà fasse vraiment une grande différence, je m'explique en prenant comme illustration les jambes:

c'est clair qu'en faisant du squat par exemple on va solliciter bcp plus de muscles de la cuisse qu'en faisant des legs extension, la "masse musculaire" de la jambe va donc augmenter dans son ensemble . Cette augmentation sera due à la sollicitation de l'ensemble des muscles de la cuisse (quadri, ischios, couturier, grand droit...) et des fessiers.

Mais à quoi est destiné le leg extension? à l'ensemble de la cuisse ou aux quadriceps?

Comparons donc ce qui ets comparable: la question devient donc la suivante: la masse des quadriceps augmente-t-elle plus avec du squat ou avec du leg extension? ou encore quel exercice va provoquer les meilleures sensations dans les quadriceps (congestion et brûlure)?

Je pense que les exercices pour "la masse", ou composés, sont donc des exercices pour la masse d'ensemble de certaines régions corporelles...

Concernant les pecs proprement dit, combien de muscles composent la poitrine par rapport aux muscles qui entourent la cuisse?

beaucoup moins donc: Serait-ce faux de dire que les exercices de masse pour les pecs n'existent pas? Ne s'agirait-il pas plutôt d'exercices de masse du haut du corps et non des pecs: car ils travaillent les pecs, les dorsaux, les epaules et les triceps?
Quelle masse me fera gagner le développé couché par rapport aux vis-à-vis si je ne prends en compte que les pecs? donc on ne compte ni les epaules ni les tricesp ni les dorsaux....

En fait je n'arrive pas vraiment à comprendre en quoi quand j'arrive à l'échec aux vis-à-vis je sollicite moins mes pecs qu'en arrivant à l'échec au couché...

Alors peut-être qu'au niveau hormonal les exercices de masse stimulent plus la production de GH et de testo et donc que des niveaux plus haut de ces hormones feraient que les muscles grossiraient d'avantage... si c'est la seule explication, j'avoue que je serai un peu déçu!

en espérant ne pas vous avoir trop saouler... lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Divers: Les points faibles   Mar 26 Juin 2007, 11:51

Citation :
je vois pas comment "surprendre "un muscle...

Cela signifie qu'il ne faut jamais habituer un muscle à travailler toujours de la même façon, avec les mêmes exercices et les mêmes charges. Mais attention ce n'est pas pour autant qu'il faut changer à chacune des séances, sous le prétexte qu'il faudrait varier les entraînements donc "surprendre" le muscle et le contraindre ainsi à se développer plus, en le sollicitant autrement.

Pour ce qui est de faire des séries "à l'échec" ( nerveux obligatoirement et jamais musculaire) ce n'est pas une règle d'or non plus. Ce ne doit pas être systématique pour chaque série pour chaque scéance.Aller à l'échec est une méthode parmi tant d'autres


Citation :
Je pense que les exercices pour "la masse", ou composés, sont donc des exercices pour la masse d'ensemble de certaines régions corporelles...

Il est en effet impossible de localiser exclusivement sur un seul groupe musculaire. Le travail des pecs, va faire travailler aussi, les épaules, le dos un peu les triceps. Le soulevé de terre ( dead lift) va faire travailler les lombaires, le dos, les abdominaux, les trapèzes, les épaules, les cuisses).

Revenir en haut Aller en bas
marcdehousse



Nombre de messages : 105
Age : 28
Localisation : Paris, Bruxelles
Date d'inscription : 07/06/2007

MessageSujet: Re: Divers: Les points faibles   Jeu 05 Juil 2007, 15:01

Selon moi ( et ce n'est que mon avis ), il faut travaller les points fables pour en faire des points forts, et ainsi se dépaser sans cesse. affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JR
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1304
Age : 45
Localisation : Bourges
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Divers: Les points faibles   Jeu 05 Juil 2007, 23:05

ben les travailler on est bien d'accord, le probleme c'est d etrouver la bonne méthode quand on les bosse déjà et que çà vient pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Divers: Les points faibles   

Revenir en haut Aller en bas
 
Divers: Les points faibles
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tagun Hase - Points forts - points faibles ?
» A l'entrainement travailler points forts ou points faibles
» Les 3 points forts de mon scooter 3 roues (Mp3/Fuoco)
» Enquête de satisfaction: Résultats
» Passage de l'Orca en guidon haut + siège M

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du bodybuilding Francais :: ENTRAINEMENTS - NUTRITION - COMPLEMENTATION :: Trainings :: Divers-
Sauter vers: